Bonn – La Ville

 

navigation par étapes

Sauter directement aux domaines suivants:
Langue et services | Rubrique | Navigation centrale | Aide | Recherche | Imprimer page, recommander page | fonctions spéciales de la page

Aide


Ces combinaisons de clés vous amènent vers le menu principal:

Cette combinaison de touches vous donne accès à des services supplémentaires:

Date

16 juillet 2018



Navigation centrale



Rubrique

 

De la forteresse à la résidence baroque


 

Ernst de Bavière est le premier de la succession des Princes Électeurs de la maison Bavaroise des Wittelsbach, qui dorénavant réside officiellement à Bonn. Le plus capable d’entre eux, parait-il, fut Ferdinand (1612-50), puisqu’il réussit à naviguer la ville sans dégâts majeurs à travers la guerre des trente ans. Pourtant, l’an 1689 sera une année d’horreurs: durant presque trois mois des soldats brandebourgeois, munsteriens et néerlandais assiégèrent et canonnèrent la capitale de la principauté dont le régent Egon von Fürstenberg s’était allié contre l’Empereur Léopold Ier avec la France sous le règne de Louis XIV durant la guerre de succession du Palatinat. En fin de compte, toute la ville se trouve pratiquement en ruines, c’est le chaos et la misère. Von Fürstenberg doit céder sa régence au successeur légitime Joseph Clemens de Bavière (1688-1723).
Joseph Clemens et ses successeurs transforment la ville en une résidence somptueuse de style baroque en construisant le château municipal, le château de Poppelsdorf, la mairie et l’église sur le Kreuzberg avec son fameux saint escalier. Le plus populaire d’entre eux est Clemens August (1723-61), un seigneur autant charmant qu’insouciant, constructeur d’œuvres somptueux, aimant la bonne chère et finalement tombé mort en dansant. Il se paya la cour la plus resplendissante en Allemagne occidentale et reçut un grand nombre d’invités illustres. Succédèrent à la maison Wittelsbach Max Friedrich de la maison des Königsegg-Rothenfels (1761-84) et Max Franz de la maison Habsburg-Lorraine (1784-94), fils de l’impératrice Marie-Thérèse. Ce dernier transforme l’académie fondée par son prédécesseur en la première université de Bonn et fait de Godesberg une station balnéaire. La Redoute, palais de fêtes, est son héritage architectural le plus important.


Dernière mise à jour: 2 juin 2017




 


 

© 2003 - 2018 Stadt Bonn  Informations Editeurs

Imprimer page, recommander page



en arrière à la navigation par étapes