Bonn – La Ville

 

navigation par étapes

Sauter directement aux domaines suivants:
Langue et services | Rubrique | Navigation centrale | Aide | Recherche | Imprimer page, recommander page | fonctions spéciales de la page

Aide


Ces combinaisons de clés vous amènent vers le menu principal:

Cette combinaison de touches vous donne accès à des services supplémentaires:

Date

17 juillet 2018



Navigation centrale



Rubrique

 

La construction des remparts


 

Par la suite les habitants de Bonn ont vu et survécu à maintes épreuves. En 1198 le roi Philippe de Souabe réduit la ville en cendres. En 1210, l’archevêque Dietrich I. (1208-16) entame la construction du Godesburg. En 1239, le duc Henri de Brabant met Bonn à feu et à sang. Les citoyens sont donc très contents lorsqu’en 1244 l’archevêque Konrad von Hochstaden (1238-61) leur octroie et ordonne de fortifier l’agglomération jusqu’ici sans défenses par la construction de remparts. Selon un chroniqueur de Cologne, les habitants s’étaient ‘appliqués avec ardeur’ à creuser des tranchées et ériger des murailles.

Or, l’archevêque ne fut pas purement altruiste en faisant construire des remparts. Konrad von Hochstaden, un seigneur pas du tout placide, se trouvait en litige avec les patriciens de Cologne, la ville qui hébergeait sa cathédrale. Les chroniqueurs relatent qu’il aurait quitté la ville de Cologne à cheval et à l’abri de la nuit pour ne jamais y revenir. Désormais, lui et ses successeurs séjourneront souvent à Bonn et feront coincer leur monnaie ici portant l’inscription: ‘Toi, Vérone béate, triompheras’, Verona étant un deuxième nom transmis pour Bonn. Dès 1284 il est fait mention d’archives municipales. En 1286, par l’octroi du privilège d’élire un conseil de douze échevins laïques Bonn devint juridiquement une ville.


Dernière mise à jour: 22 novembre 2011




 


 

© 2003 - 2018 Stadt Bonn  Informations Editeurs

Imprimer page, recommander page



en arrière à la navigation par étapes