Bonn – La Ville

 

navigation par étapes

Sauter directement aux domaines suivants:
Langue et services | Rubrique | Navigation centrale | Aide | Recherche | Imprimer page, recommander page | fonctions spéciales de la page

Aide


Ces combinaisons de clés vous amènent vers le menu principal:

Cette combinaison de touches vous donne accès à des services supplémentaires:

Date

19 juillet 2018



Navigation centrale



Rubrique

 

400 ans sous le règne romain


 

Nos connaissances des Romains qui y établirent leur premier fort en 11 avant J.C., sont d‘autant plus précises. Ce sont les pierres, en particulier leurs pierres sépulcrales et sacrées qui nous parlent. Ainsi nous connaissons les noms d’environ 200 soldats de la légion Flavia Minerva de Bonn. Cette légion était honorée du surnom ‘pia fidelis’, pieuse et fidèle, car elle s’était abstenue d’un complot contre l’empereur Domitien. Bientôt, en bordure du camp militaire en expansion constante, se développait une agglomération d’artisans (canabae legionis) qui évoluait surtout le long de l’actuelle ‘Adenauerallee’ jusqu’à la Gronau (limite nord du parc de la Rheinaue). C’est l’épanouissement du culte des matrones, la vénération des déesses mères dites ‘aufanes’, auquel nous devons l’héritage des ‘pierres des matrones’.

Grâce à des travaux de construction dans l’ancien quartier gouvernemental on a trouvé récemment de nouvelles traces de la colonisation romaine, y compris des maisons d’habitation et de commerce, les fondations d‘un temple ainsi que d’un immeuble de prestige pas encore identifié. Aux environs de l’an 450 les Romains abandonnèrent leur garnison rhénane. Or, au nord de Bonn, on continue à découvrir et à cartographier des vestiges romains.


Dernière mise à jour: 22 novembre 2011




 


 

© 2003 - 2018 Stadt Bonn  Informations Editeurs

Imprimer page, recommander page



en arrière à la navigation par étapes